Notre top 5 des PLV innovantes au salon du #MPV2016

Rivalisant parfois avec les innovations du NRF de New York, le salon du marketing point de vente, organisé par le Popai, a accueilli cette année les experts de la PLV. Innovants, ludiques ou utiles aux shoppers, découvrez nos 5 coups de cœur du salon.


Le saut en parachute ActivJump d’ActivScreen 

Qui n’a jamais rêvé de sauter en parachute sans aucune contrainte ? Grâce au casque de réalité virtuelle Oculus Rift, c’est désormais possible ! ActivScreen, digitaliseur de PLV, nous a fait vivre une expérience « décoiffante ». Placé dans un dispositif avec des ventilateurs imitant le vent, des poignées de parachute pour nous rassurer et nous guider et un casque Oculus sur les tempes, l’expérience de saut en parachute est totale.

Grande tendance de l’année 2016, la réalité virtuelle offre au shopper un lien privilégié avec la marque en s’immisçant directement dans son univers. Une PLV événementielle ludique produisant instantanément le buzz par son effet « waw » mais qui manque d’une valeur ajoutée sur le parcours shopper pour véritablement pérenniser.



coca
La pince à bonheur de Coca-Cola

Nominée aux Popai Awards dans la catégorie « Evènement : Grande Distribution » et créée par Publicis RED, cette pince à bonheur s’inscrit dans la nouvelle signature de marque de Coca-Cola « Choisis le bonheur ». Une mécanique simple et ludique de jeu 100% gagnant présentant 3 étapes :

  • Jouer sur l’application
  • Activer la machine aux couleurs de son Coca-Cola préféré
  • Repartir avec son cadeau (bons promotionnels)

Un tel dispositif permet au shopper de marquer sa préférence, de « choisir le bonheur » grâce à un produit Coca-Cola en particulier parmi les 4 présents (Life, Zéro, Light et Classique), de théâtraliser le point de vente en l’animant et d’activer les petits et gros paniers à travers les offres promotionnelles mixées de la machine.


 

Smartpass, la file d’attente sans contrainte de Keyneosoft 

Déplorant le nombre de minutes passées dans les files d’attente, Keyneosoft en partenariat avec BricoMarché a remédié à cette problématique récurrente en proposant l’appli « Smartpass ».

Faisant la queue à votre place et notifiant lorsque c’est à votre tour, l’appli agit comme le traditionnel ticket sans les contraintes ! Une cinématique simple permet aux shoppers d’adopter rapidement ce service. Découvrez la mécanique dans la vidéo ci-dessous :

Là où Keyneosoft innove, c’est qu’il n’utilise, ni le wifi, ni li-fi ou autre beacon pour faire fonctionner son appli. En utilisant les ultra-sons depuis la sono du magasin, cette technologie devient compatible sur tous les smartphones. En effet, seul un micro est nécessaire pour faire fonctionner le Smartpass.

Résultat, les shoppers utilisent ces précieuses minutes en shopping supplémentaire et surtout sans stress. Une initiative rapidement opérationnelle et apportant une véritable valeur ajoutée au parcours du shopper zappeur.


Pepper, le célèbre robot humanoïde d’Aldebaran

La robotique grand public a fait ses débuts il y a quelques mois avec Nao. Désormais, la relève se fait du côté de son successeur crée par Aldebaran et répondant au nom de Pepper.

Equipé depuis peu du « cerveau » Watson d’IBM, ce robot d’1m20 nous a étonné par sa compréhension humaine. Suivant du regard et analysant l’humeur de ses interlocuteurs, Pepper a pour vocation de devenir un assistant commercial.

L’interaction avec ce petit robot est ludique, on se prend rapidement au jeu en parlant avec lui jusqu’à en devenir empathique comme s’il s’agissait d’un être vivant. Cependant, ce type de dispositif laisse perplexe, pour le moment la technologie IA est en encore à son balbutiement et fait donc plus figure de divertissement que de véritable valeur ajoutée au parcours shopper.


jacare techLe retargeting dans le DOOH

On connaissait le retargeting, consistant à apposer des cookies sur le navigateur des shoppers, mais, contrairement à internet, le DOOH (Digital Out Of Home) est resté dans la publicité générique peu targetée.

Pourtant, le shopper est exposé en moyenne à 14 minutes de DOOH par jour. Envahi de publicités non adaptées à ses habitudes de consommation, le shopper zappeur n’est plus aussi attiré par les écrans qu’auparavant.

Pour remédier à cette problématique gênante, la start-up Quantim a mis au point, en partenariat avec Jacare Technologies, le retargeting pour le DOOH.

Comment ça marche ? Ici pas de cookies mais une petite caméra au dessus de l’écran scrute les visages pour les classer selon leur sexe, leur âge ou autre d’après les paramètres configurés par l’annonceur. Cette classification permet ensuite à l’écran d’afficher des publicités correspondantes à la cible visée.

board

Là où la start-up a pensé aux problématiques de mesure du ROI, c’est lorsqu’elle offre un accès à ses clients à un backoffice permettant de mesurer la durée de vision de chaque spot de pub, qui les regarde et surtout qui ne les regarde pas et pourquoi. En résumé, ce type de dispositif a tout pour devenir un outil de prédilection des marketeurs par sa précision et son côté novateur.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s