De la réalité augmentée dans les céréales

On connaissait les primes in pack, les primes auto-payantes, mais à présent il faudra compter avec la réalité augmentée qui s’est récemment invitée dans les paquets de céréale Nestlé.

Explications …

 

En partenariat avec le studio de production cinématographique de Luc Besson EuropaCorp, Dassault Systèmes a conçu une technologie de réalité augmentée pour le compte de Nestlé.

2,4 millions de boîtes de céréales Chocapic et Nesquik mises en vente depuis Novembre 2009 contiennent donc de la réalité augmenté : les packagings sont plus exactement porteurs d’un tag conçu pour être reconnu par le biais d’une webcam, une fois connecté aux sites chocapic ou nesquik. Un petit jeu interactif en 3D conçu à partir de la technologie 3DVIA Virtools de Dassault Systèmes peut ainsi être activé pur plonger dans l’univers des Minimoys dont Nestlé étant titulaire de la licence Arthur et la vengeance de Maltazard.

Les + de cette démarche :

Ø    les primes deviennent interactives

Ø    la réalité augmenté suscite la curiosité et dynamise l’image de la marque qui l’utilise au service de son univers

Ø    le packaging est valorisé puisqu’il se transforme en véritable console de jeu!!!

 

Les risques :

Ø    l’équipement et la facilité d’usage pour le consommateur

Autres exemples de primes en réalité augmenté

Ø    Mc Donald’s a également eu recours à la réalité augmenté avec la licence du film Avatar

 

 

Sources : Minimoys 3DSCommuniqué de presse Dassault Systèmes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s