Le cybermonday devient mobile

Le CyberMonday lance le top départ des achats de Noël sur le web depuis plus de 10 ans aux Etats-Unis et permet, pendant 24h, aux internautes de réaliser les meilleures affaires de Noël. Cashstore importe pour la première fois cette année, cet événement sur le web en France avec le site éphémère cybermonday.fr.

Néanmoins, à l’heure du multicanal, il manquait une touche mobile à cette opération …

HighCo 3.0 décline donc l’événement sur l’internet mobile, en exclusivité sur le portail i-mode de Bouygues Telecom.

Du 24 au 30 Novembre 2008, HighCo 3.0 propose aux clients de l’opérateur de surfer sur le site pixibox.mobile et d’y découvrir une sélection des meilleures affaires du CyberMonday 2008.

Cybermonday1  Cybermondaymobile

Les mobinautes pourront bénéficier des offres, soit via des liens directs sur les sites de m-commerce, soit via des codes promos à valoir sur les sites des cybermarchands. Une centaine d’offres sont relayées sur ce site mobile.

Pour prolonger la discussion, une étude de TNS Sofres sur le m-commerce nous apprend que parmi les internautes-mobinautes qui ont déjà acheté via le Web mobile, 65% ont moins de 35 ans. Le M-acheteur est donc, plutôt jeune, plutôt féminin (57% de femmes) et s’ouvre aux catégories socioprofessionnelles les moins favorisées, notamment aux employés (40%).

Quel avenir pour le M-commerce ?

Si aujourd’hui neuf Français sur dix possèdent un téléphone mobile, un Français sur deux est équipé pour naviguer sur le Web mobile et 2 Français sur 10 naviguent effectivement dessus. Néanmoins, au regard de cette nouvelle génération d’utilisateurs qui passe très vite de la phase de navigation sur le Web mobile à la phase d’achat, le M-commerce devrait se développer rapidement. La croissance rapide du M-achat (63% des M-acheteurs sont connectés au Web mobile depuis moins d’un an) est notamment portée par le succès récent des téléphones intelligents et par la souscription aux forfaits intégrant l’Internet mobile illimité.

 

 

 

Badgepromoaffinity

En résumé, les principaux enjeux pour l’avenir du m-commerce ne sont donc plus essentiellement les contraintes techniques ou de coût de navigation mais l’attractivité et la pertinence des offres et contenus afin de limiter l’intrusion et les spams

 

 

Sources :

          Communiqué de presse HighCo 3.0

          TNS Sofres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s