Quand le coupon de réduction se met au vert

Adopter un comportement écologique dans ses actes d’achats n’est pas toujours compatible avec le pouvoir d’achat : en effet, comme nous vous en parlions précédemment, si 2 français sur 3 estiment avoir modifié leurs comportements d’achat en faveur d’une consommation plus responsable, seulement 19% reconnaissent faire régulièrement des achats de ce type.

Pour y remédier, le ministère de l’écologie prévoit d’étendre le ‘bonus – malus’ appliqué aux voitures à une vingtaine de familles de produits de consommation parmi lesquels figureraient réfrigirateurs, pneus, ampoules …

Le malus prendrait la forme d’une taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) tandis que le bonus serait attribué par le biais de coupons de réduction.

Pour que ce projet soit opérationnel, le gouvernement doit par ailleurs définir :

  • les catégories des produits
  • les critères d’attribution du bonus – malus : émission de CO2, consommation d’énergie, recyclage …
  • rentabilité de l’opération

Affaire à suivre donc …

Source : La Tribune

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s