La promotion à l'ère du digital

SurfaceSaluant l’entrée de nos sociétés dans « l’ère digitale », les articles traitant de l’impact des medias digitaux sur les points de vente, se multiplient. Sur un spectre allant de l’évangile fantasmatique (magasins sans caisse, sans vendeur, sans produit) aux promesses d’une évolution molle des techniques traditionnelles (adaptation du MD au mobile, PLV numérique…), les futurs proposés restent souvent peu stimulants et relativement improbables. A ce titre, l’expérience tentée par ATT aux Etats-Unis avec Surface, la « table à tout faire » de Microsoft, mérite que l’on s’y attarde. Les magasins pilotes ouvrent de nouveaux horizons en adaptant tout leur concept de vente aux possibilités offertes par la technologie.

Avec Surface, Microsoft invente « Minority Report » au format table basse !

Surface est une table à l’interface « tactile » en 3D, sans souris, ni clavier, qui rend accessible en magasin ou chez soi tous les contenus Web, images, videos ou cartographiques. Sa commercialisation auprès du retail et du grand public, aura lieu dès la fin  2008, à un prix oscillant entre 5 et 10 000 $.

Cette nouvelle technologie résout les problèmes liés aux écrans tactiles, en remplaçant les capteurs de contact par un faisceau de caméras infra-rouges qui permettent de suivre simultanément des dizaines de mouvements. Elles analysent tous les déplacements à courte distance de l’écran et permettent de reconnaître tout objet, posé sur la table, s’il est pourvu d’un code-barres.

Les possibilités sont infinies et bouleversent le point de vente au-delà du simple service d’aide offert par les bornes traditionnelles :

  • Interactivité : les consommateurs peuvent s’identifier, télécharger les mises à jour logicielles en approchant leurs équipements mobiles, gérer leur programme de fidélité…
  • Conseil : en posant n’importe quel objet sur la table Surface, on accède à l’ensemble des données disponibles dans la base magasin, mais également sur le Web.
  • Assortiment : la table Surface crée du mètre linéaire supplémentaire. En posant un produit sur la table, on accède à l’ensemble des accessoires disponibles en arrière-boutique.
  • Paiement : les articles peuvent être payés directement sur Surface, sans nécessité de passer à la caisse, par la carte de fidélité privative ou la carte de crédit,
  • Affichage PLV : l’interface se met aux couleurs du produit choisi et offre un espace de communication éphémère donc toujours approprié à la situation, inédit – qualitatif.

Cette liste n’est bien évidemment pas exhaustive …

Microsoft a déjà conclu des partenariats avec des chaînes d’hôtels, des groupes de casinos et avec l’opérateur de téléphonie mobile T-mobile, pour un déploiement cette année… En attendant une adaptation de l’interface dans les téléphones portables, d’ici 2010… Le futur n’a jamais été aussi proche.

Source : HighCo 3.0 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s